LE MAS DE L'ESPINAS

SOMMAIRE GENERAL DU SITE

AVERTISSEMENT :


Le site de l'Espinas est très ancien (mais quand même pas du Moyen-Age…). Il a été conçu pour des consultations sur ordinateur, puis sur tablettes.

Nous l'actualisons pour les smartphones, mais c'est un gros travail.

Toutes les pages ont néanmoins été optimisées depuis longtemps pour une lecture facile sur smartphone rien qu'en zoomant. Les textes s'adaptent à l'écran comme vous le constaterez.

il se trouve que Google "punit" les sites non adaptatifs (responsive design), aussi, nous sommes obligés de nous y plier pour ne pas perdre du référencement.

Merci de votre compréhension.

Vous pouvez nous aider en pointant un lien vers ce site depuis vos pages web ou vos blogs,.

MISE A JOUR EN DECEMBRE 2022

Nouvelles vidéos des pistes

Paysages cévenols

Brumes et lumières, effets de nuages


MISE A JOUR EN SEPTEMBRE 2021

Les grands travaux de 2021.


MISE A JOUR EN JANVIER 2020

La réfection du sol de la cuisine .

La démolition du hameau  (archives des années 1970 et 1980).

ACCUEIL

Dans cette section, vous allez découvrir une partie des caractéristiques qui rendent l'Espinas aussi exceptionelle.


Abordés au cour des visites, voici un aperçu sur quelques détails architecturaux.

Vous retrouverez ce que vous avez vu des techniques employées et des mystères non encore élucidés.

Si vous ne connaissez pas encore, vous pourrez vérifier in situ les étonnants raffinements de cette maison qui n’est pas un château mais un simple mas fortifié présentant des caractéristiques que l'on ne s'attend pas à trouver dans un hameau aussi isolé.


Détails significatifs

JLC_4640. L’embrasure asymétrique de la fenêtre de la grange motivée par l’orientation Sud/Sud-Est de la maison.
JLC_4640. L’embrasure asymétrique de la fenêtre de la grange motivée par l’orientation Sud/Sud-Est de la maison.
JLC_4697. Sa réplique asymétrique pour la meurtrière de l’étable juste au-dessous.
JLC_4697. Sa réplique asymétrique pour la meurtrière de l’étable juste au-dessous.
JLC_4644. Tous les pieds droits sont fixés avec une cheville sur une poutre sablière qui répartit la charge et donne de la cohésion et de la souplesse.
JLC_4644. Tous les pieds droits sont fixés avec une cheville sur une poutre sablière qui répartit la charge et donne de la cohésion et de la souplesse.
JLC_4652. La reprise du voutain par Laurent Antuna. Avant son intervention, le courbe était symétrique vers le bas…
JLC_4652. La reprise du voutain par Laurent Antuna. Avant son intervention, le courbe était symétrique vers le bas…
JLC_4642. Un travail absolument invisible. Le porche et le mur sont sauvés.
JLC_4642. Un travail absolument invisible. Le porche et le mur sont sauvés.
JLC_4653. En 1914, la technique d’assemblage et des arbalétriers était la même qu’au XVII ème siècle.
JLC_4653. En 1914, la technique d’assemblage et des arbalétriers était la même qu’au XVII ème siècle.
JLC_4632. Les mystère des assemblages (1). En 1651, les arbalétriers étaient tenus par une seule cheville…
JLC_4632. Les mystère des assemblages (1). En 1651, les arbalétriers étaient tenus par une seule cheville…
JLC_4649. Les mystère des assemblages (2). Alors qu’en 1658, les arbalétriers ont été fixés par deux chevilles.
JLC_4649. Les mystère des assemblages (2). Alors qu’en 1658, les arbalétriers ont été fixés par deux chevilles.
JLC_4650. Avantage : plus grande rigidité. Inconvénient : manque de souplesse et risque de casse Pourquoi ce changement en quelques années ?
JLC_4650. Avantage : plus grande rigidité. Inconvénient : manque de souplesse et risque de casse Pourquoi ce changement en quelques années ?
JLC_4637. Les marques d’assemblages des fermes. Ici, la n°3.
JLC_4637. Les marques d’assemblages des fermes. Ici, la n°3.
JLC_4638. La n°4. Elles étaient assemblées au sol et dressées d’un coup; d’où la numérotation pour ne pas commettre d’erreur !
JLC_4638. La n°4. Elles étaient assemblées au sol et dressées d’un coup; d’où la numérotation pour ne pas commettre d’erreur !
JLC_4639. La n°5. En tout, il y a en 13 du XVII ème dans la grange.
JLC_4639. La n°5. En tout, il y a en 13 du XVII ème dans la grange.
JLC_4661. Pieds droits et arbalétriers remplacés en 1976. L’auriez vous deviné ?
JLC_4661. Pieds droits et arbalétriers remplacés en 1976. L’auriez vous deviné ?
JLC_4655. Le pied droit au centre a été remplacé en 2007.
JLC_4655. Le pied droit au centre a été remplacé en 2007.
JLC_4659. L’appareil du mur autour de l’ouverture au Nord-Est
JLC_4659. L’appareil du mur autour de l’ouverture au Nord-Est
JLC_4666. La perfection des assemblages.
JLC_4666. La perfection des assemblages.
JLC_4671. A gauche de la fenêtre à meneau, la «canonnière» pour passer le canon du fusil…
JLC_4671. A gauche de la fenêtre à meneau, la «canonnière» pour passer le canon du fusil…
JLC_4670. Un demi arc de décharge en plein mur. Pourquoi ?
JLC_4670. Un demi arc de décharge en plein mur. Pourquoi ?
JLC_4673. La réparation du porche de la grange par Laurent Antuna en 2013.  Reprise du voussoir.
JLC_4673. La réparation du porche de la grange par Laurent Antuna en 2013. Reprise du voussoir.
JLC_4675. Injection de colle et pose d’un fer. Le retour d’angle était cassé.
JLC_4675. Injection de colle et pose d’un fer. Le retour d’angle était cassé.
JLC_4676. Le retour d’angle du voussoir de droite, en bon état.
JLC_4676. Le retour d’angle du voussoir de droite, en bon état.
JLC_4674. Replacement du claveau. Il descendait de 7 cm. Ce porche inquiétait déjà Edouard Bastide avant la seconde guerre mondiale.
JLC_4674. Replacement du claveau. Il descendait de 7 cm. Ce porche inquiétait déjà Edouard Bastide avant la seconde guerre mondiale.
JLC_4678. Le travail magnifique de reprise du voutain. Il faisait le creux dans le mauvais sens et nous ne voulions pas le démonter. Laurent Antuna l’a réparé et retaillé en sens opposé !
JLC_4678. Le travail magnifique de reprise du voutain. Il faisait le creux dans le mauvais sens et nous ne voulions pas le démonter. Laurent Antuna l’a réparé et retaillé en sens opposé !
JLC_4677. La clé au centre a été retaillée et replacée. Il n’y en avait plus !
JLC_4677. La clé au centre a été retaillée et replacée. Il n’y en avait plus !
JLC_4680. Le trou d’introduction d’un des fers de consolidation.
JLC_4680. Le trou d’introduction d’un des fers de consolidation.
JLC_4681. Une excellente idée de Hervé Rapoport, notre menuisier. Placer une lame horizon,tale à la base des portails. Ce qui facilitera l’entretien quand le chêne se sera abimé…
JLC_4681. Une excellente idée de Hervé Rapoport, notre menuisier. Placer une lame horizon,tale à la base des portails. Ce qui facilitera l’entretien quand le chêne se sera abimé…
JLC_4682. L’agrandissement de la fenêtre de la cuisine. Au XVème, il n’y avait que deux petits carrés séparés par un meneau vertcal que nous avons récupéré…
JLC_4682. L’agrandissement de la fenêtre de la cuisine. Au XVème, il n’y avait que deux petits carrés séparés par un meneau vertcal que nous avons récupéré…
JLC_4665. L’appui de la fenêtre de la cuisine… Les dimensions coïncident avec celles du linteau. L’agrandissement a dû se faire en 1651.
JLC_4665. L’appui de la fenêtre de la cuisine… Les dimensions coïncident avec celles du linteau. L’agrandissement a dû se faire en 1651.
JLC_4664. La narine à gauche correspond exactement au meneau.
JLC_4664. La narine à gauche correspond exactement au meneau.
JLC_4688/ La «signature» du tailleur. Chaque porche a son motif, souvent évoqué comme signature. En fait, il s’agit de trouver une forme qui reprend celle du jambage.
JLC_4688/ La «signature» du tailleur. Chaque porche a son motif, souvent évoqué comme signature. En fait, il s’agit de trouver une forme qui reprend celle du jambage.
JLC_4691. Le retour d’angle, technique signalée par Viollet le Duc et déjà utilisée par les Romains.
JLC_4691. Le retour d’angle, technique signalée par Viollet le Duc et déjà utilisée par les Romains.
JLC_4692. Tous les porches de l’Espinas sont à retour d’angle, ce qui est tout à fait exceptionnel. Mais pourquoi ?
JLC_4692. Tous les porches de l’Espinas sont à retour d’angle, ce qui est tout à fait exceptionnel. Mais pourquoi ?
JLC_4690. Même le porche de l’étable était à crossettes.
JLC_4690. Même le porche de l’étable était à crossettes.
JLC_4696. Perfection du retour d’angle… Il prend la charge du voutain, ce qui lui assure un stabilité exceptionnelle (si le travail est bien réalisé).
JLC_4696. Perfection du retour d’angle… Il prend la charge du voutain, ce qui lui assure un stabilité exceptionnelle (si le travail est bien réalisé).
JLC_4698. Succession des courbes des porches…
JLC_4698. Succession des courbes des porches…
JLC_4705. Le porche de l’entrée principale. Retour d’angle, crossettes, chanfreins…
JLC_4705. Le porche de l’entrée principale. Retour d’angle, crossettes, chanfreins…
JLC_4704. Mais on remarque qu’à droite, le retour d’angle est brisé…
JLC_4704. Mais on remarque qu’à droite, le retour d’angle est brisé…
JLC_4706. Du coup, un examen plus attentif montre que le voussoir a été repris. A droite, l’ancien et son large enclavement. Au centre, le nouveau si bien réalisé qu’il en est  presque invisible.
JLC_4706. Du coup, un examen plus attentif montre que le voussoir a été repris. A droite, l’ancien et son large enclavement. Au centre, le nouveau si bien réalisé qu’il en est presque invisible.