LE MAS DE L'ESPINAS

SOMMAIRE GENERAL DU SITE

AVERTISSEMENT :


Le site de l'Espinas est très ancien (mais quand même pas du Moyen-Age…). Il a été conçu pour des consultations sur ordinateur, puis sur tablettes.

Nous l'actualisons pour les smartphones, mais c'est un gros travail.

Toutes les pages ont néanmoins été optimisées depuis longtemps pour une lecture facile sur smartphone rien qu'en zoomant. Les textes s'adaptent à l'écran comme vous le constaterez.

il se trouve que Google "punit" les sites non adaptatifs (responsive design), aussi, nous sommes obligés de nous y plier pour ne pas perdre du référencement.

Merci de votre compréhension.

Vous pouvez nous aider en pointant un lien vers ce site depuis vos pages web ou vos blogs,.

MISE A JOUR EN OCTOBRE 2020

Reprise du site pour l'adapter aux smartphones.

Nouvelle page sur les gros travaux.


MISE A JOUR EN JANVIER 2020

La réfection du sol de la cuisine

La démolition du hameau  (archives des années 1970 et 1980).

ACCUEIL

UN DON INESPERE DE LA FAMILLE BASTIDE


C’est avec le don effectué par la famille Bastide de toutes ses archives personnelles que notre connaissance de la vie de la maison entre 1691 et le XX ème siècle s’est beaucoup enrichie. Qu'ils en soient infiniment remerciés. Ils seront toujours les bienvenus à l'Espinas.

Quelques uns de ces documents sont présentés ci-contre.


Le plus ancien remonte à 1691.

Les pages défilent automatiquement, mais vous pouvez les stopper pour les lire tranquillement  en les agrandissant (me contacter si vous souhaitez les imprimer avec une meilleure résolution).

Et si vous parvenez à TOUT déchiffrer clairement, pourquoi ne pas nous envoyer votre "traduction" ?

Nous la mettrons sur le site et vous inviterons à découvrir les merveilles de l'Espinas en notre compagnie !!

Notre ami, l'historien Michel Carlat les a examinées en détail, mais il est apparu difficile de les publier car elles n'ont rien d'exceptionnel au plan historique.

On trouve essentiellement :

1. Des reconnaissances de dettes : les Bastide empruntaient d'assez grosses sommes et prêtaient beaucoup de petites sommes (souvent pour aider des voisins à finir l'année).

2. Des contrats de mariage, fortement sous-évalués.

3. Des testaments et des inventaires après décès (sous-estimés eux-aussi).

Malheureusement, aucun détail sur la vie de tous les jours. L'écrit consignait les actes importants de l'existence et rien d'autre hélas. Et encore, cet usage était réservé aux propriétaires?


Les Archives Bastide

Lettre entre les Bastide et les Armand


Manuscrit de 1710


Manuscrit de 1691


Manuscrit de 1710


Manuscrit de 1743


Manuscrit de 1788


Manuscrit de 1791


Manuscrit de 1748


Contrat de mariage de 1780

Requête à la Famille Bastide


Portraits de paysans ardéchois dans les années 1970 évoquant Edouard Bastide, le dernier propriétaire occupant de l'Espinas jusqu'à sa mort en 1958, mais qu'hélas nous n'avons pas connu.